La Chanson de Sainte FOY

La Chanson de Sainte FOY

  • Chanson de Ste FOY 1
  • Chanson de Ste FOY 2
  • Chanson de Ste FOY 3
  • Chanson de Ste FOY 4
  • Chanson de Ste FOY 5
  • Chanson de Ste FOY 6
  • Chanson de Ste FOY 7
  • Chanson de Ste FOY 8
  • Chanson de Ste FOY 9
  • Chanson de Ste FOY 10
  • Chanson de Ste FOY 11
  • Chanson de Ste FOY 12
  • Chanson de Ste FOY 13
  • Chanson de Ste FOY 14
  • Chanson de Ste FOY 15
  • Chanson de Ste FOY 16
  • Chanson de Ste FOY 17
  • Chanson de Ste FOY 18
  • Chanson de Ste FOY 19
  • L de Ste Foy 35x45
  • Le M de Ste Foy 35x45

PRÉSENTATION

A l’occasion de l’année sainte Foy (2003), en prévision des festivités proposées par les frères prémontrés de l’abbaye de Conques, j’ai proposé une présentation modernisée de la « Chanson de Sainte Foy ».

Ce sont dix-neuf manuscrits calligraphiés en langue occitane et écriture carolingienne, sur parchemin végétal et agrémentés de lettrines respectant l’esprit du XI ème siècle.

Neuf de ces parchemins restent aujourd’hui présentés en l’abbatiale Sainte Foy de CONQUES.

L’intégralité des 19 parchemins peut être consultée au menu sur la page Ste FOY

La chanson, avant même d’être écrite, fut sans doute chantée et dansée dès le IX ème siècle.

Le manuscrit :

           – Texte occitan.

           – Fin XIème début XIIème.

           – Contemporain de la chanson de Roland.

           – Poésie romane de type « trope » en laisses (pas en strophes).

           – Chanson dansée (en « carole ») dans l’ensemble déambulatoire de l’abbatiale au cours des cérémonies extérieures à l’ordinaire de la messe.

Les deux ouvrages qui ont inspiré la réalisation du nouveau manuscrit sont :

          – « La Chanson de Sainte Foy » par R. Lafont.

                           – pour le choix du texte occitan.

                           – pour la traduction et le mise en strophe.

         – « Le Livre Des Miracles » de Bernard d’Angers

                          – pour les modèles de lettrines XIème.